menu
Rassemblement des Français de l'étrangerL'hebdo indépendant. L'information pour les français de l'étranger
search
search

Bulletin n°798

publié le 4/22/2021

file_copy
PDF

FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER & AFFAIRES ÉTRANGÈRES

Quarantaine. La suspension des vols entre la France et le Brésil a été prolongée jusqu’au 24 avril. Un renforcement des mesures sanitaires a été annoncé pour les personnes en provenance du Brésil, d’Argentine, du Chili, de Guyane et d’Afrique du Sud. L’Inde devrait compléter la liste. Dans l’attente de la publication du décret qui doit être pris après avis du Conseil d’État, nous détaillons, au conditionnel, les mesures qui devraient être prises :

- pour l’essentiel, seuls les Français, leurs conjoints et enfants et les personnes ayant leur résidence principale en France seraient autorisées à embarquer ;

- le test PCR négatif à fournir avant l’embarquement devrait dater de moins de 36h (au lieu de 72h), ou PCR négatif de moins de 72h accompagné d’un test antigénique négatif de moins de 24h.

- la réalisation d’un test antigénique sera rendue systématique à l’arrivée, avant de quitter l’aéroport.

- la mise en quarantaine pour 10 jours serait prononcée par arrêté préfectoral, avec restriction des horaires de sortie du lieu d’isolement. Des contrôles devraient être réalisés avant l’embarquement puis à l’arrivée, de l’existence d’un lieu de quarantaine adapté. Des contrôles du respect de la quarantaine seraient effectués au domicile par la police ou la gendarmerie nationales, accompagnés d’un renforcement des amendes en cas de non-respect de l’isolement.

« D’autres pays pourront être concernés par ces mesures sur la base des critères identifiés par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). »

Certificat vert numérique : encore des questions. Le projet de « passeport sanitaire » présenté par la Commission européenne prévoirait que chaque État membre pourra délivrer un tel certificat aux personnes venant de pays tiers à l’espace européen, qui auront été vaccinées avec un produit non homologué par l’Agence européenne du médicament. Robert del PICCHIA, sénateur des Français établis hors de France, a saisi Clément BEAUNE, Secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, pour que les ressortissants français établis à l’étranger qui n’auront eu accès qu’à un vaccin non homologué ne se voient pas infliger « une double peine » en se voyant refuser ce certificat. Il lui signale, comme l’y a invité Michel ZUCCHERO, conseiller des Français de Tunisie et de Libye, que certains pays ne délivrent pas nécessairement de certificat de vaccination. 

Disparition soudaine de René Randrianja, ancien président de l'Union-Association des Anciens des Lycées Français du Monde. Ce jeune et talentueux ingénieur a péri dans un crash d’avion, laissant une femme et un jeune enfant. L’Union-ALFM a fait part de l’organisation d’une cagnotte pour permettre le rapatriement de sa dépouille et en signe de soutien. 

AEFE : nouvel arrêté relatif à l’indemnité spécifique liée aux conditions de vie locale servie aux personnels résidents des établissements d'enseignement français à l'étranger. 

Pas de bac en Ontario ? La prolongation de deux semaines des restrictions sanitaires entraine la fermeture des lycées français à Toronto et à Ottawa, mettant en péril la tenue du baccalauréat pour ces élèves, qui se verraient simplement proposer une session en septembre. Cela « aura pour conséquence » de les « empêcher de s’inscrire à l’université, ce qui n’est pas souhaitable », alerte Olivier CADIC, sénateur UC des Français établis hors de France.

LREM répond. En « réponse » à une « vidéo truffée d’approximations », Anne GENETET, députée LREM et responsable pour les consulaires, diffuse une vidéo dans laquelle elle a vu des « fausses informations et des mensonges grossiers » par « des sénateurs des Français de l’étranger pour sécuriser désespérément leur réélection ». Ronan LE GLEUT, sénateur LR, dont le mandat n’est pas renouvelable en septembre prochain, avait dénoncé un « curieux hasard de calendrier » pour l’envoi aux Français inscrits au Registre des Français de l’étranger d’une lettre du Président de la République, à quelques semaines des consulaires. Jean-Yves LECONTE, sénateur socialiste des Français à l’étranger, a également dénoncé les « mensonges de la République en Marche ». 

Des questions. Dans une lettre adressée en réponse au Président de la République, Robert del PICCHIA, sénateur des Français de l’étranger, a interrogé Emmanuel MACRON sur les thèmes abordés dans son courrier, tant sur le soutien apporté au réseau de l’enseignement français à l’étranger qu’aux écoles FLAM, que sur l’accès à la vaccination pour les Français de l’étranger et le dispositif mis en place pour permettre une participation équitable aux élections consulaires. 

Gérard LARCHER avec les conseillers des Français de l'étranger. Christophe FRASSA, sénateur LR des Français de l’étranger, organise une série de visios par continent autour de Gérard LARCHER, Président du Sénat. Objectif : permettre à des conseillers des Français de l'étranger de lui adresser leurs questions sur les grands thèmes de préoccupation des Français établis hors de France. 

Londres : les indépendants en tête dans une consultation. C’est ce qu’affirme le media en ligne Lesfrancais.press, à l’issue d’une « consultation » qui n’est « pas un sondage », faute de « panel ». Pour Olivier BERTIN, conseiller à l’AFE et conseiller des Français de Londres sortant, cela démontre tout de même que sera privilégiée une « implication de longue date plutôt qu’un affolement électoral de dernière minute ». Les autres têtes de liste ont fait savoir leurs interrogations sur la méthodologie et la représentativité de la consultation. 

Pour voter, il faut être inscrit, avec des coordonnées à jour téléchargez le tuto du Quai d’Orsay

LES ELUS FACE A LA CRISE

Toronto - ottawa

1 - Quel est le quotidien en Ontario et dans le Manitoba ?

L’Ontario, comme le Manitoba, traversent actuellement la 3e vague de la crise Covid19 avec la proliférations des nouveaux variants. L’Ontario, comme d’autres provinces canadiennes, a multiplié les effets d’annonce sur les restrictions progressives mises en place pour arriver à un constat amer : aucun ralentissement de la maladie n’a été acté et les services d’urgences sont depuis débordés, les écoles fermées, certaines usines à l’arrêt.

Au cours des derniers mois, implorer la population de limiter les déplacements et les rassemblements n’a été que partiellement suivi, d’autant plus qu’aucun arsenal de contrôle n’a été mis en place. Quand le gouvernement ontarien a voulu donner davantage de pouvoir aux polices locales, ces dernières ont toutes refusé de les mettre en application, craignant d’être la cible d’une pluie de procès pour atteinte aux libertés fondamentales. L’opposition de gauche au parlement fédéral, quant à elle, a demandé au gouvernement Libéral de TRUDEAU de faire appliquer la loi sur les mesures d’urgence. Cependant, la dernière application de telles lois remonte à l’époque du terrorisme du FLQ au Québec en 1970. Inutile d’expliquer pourquoi le fils du premier ministre d’alors n’aurait pas recours à de telles mesures aujourd’hui.

 Sachant que la gestion de la santé est du ressort provincial et que l’obtention des vaccins a été gérée par le palier fédéral, les Canadiens sont restés les spectateurs agacés d’un conflit politique classique : « c’est pas nous, c’est eux ». La campagne vaccinale actuelle est donc perçue à juste titre comme lente, improvisée et inégalitaire.

2 - Quelles sont les mesures sanitaires à l'arrivée pour les nationaux / résidents / non résidents ?

La frontière du Canada est actuellement fermée aux voyages non-essentiels et l’obligation est faite aux passagers internationaux de se présenter avec un test effectué 72 heures avant leur arrivée. Ces mêmes voyageurs doivent réserver une chambre d’hôtel désignée près de l’aéroport pour trois jours, subir des tests supplémentaires et fournir un plan pour la quarantaine. Avoir été vacciné n’est pas une exemption.

3 - Comment se porte la communauté française ?

Ce sont les jeunes, notamment les détenteurs de PVT (Permis Vacances Travail) qui souffrent le plus, beaucoup ont été contraints d’abandonner leurs projets. Ensuite, les détenteurs de permis fermés (liés à un seul employeur) ont subi de grandes difficultés pour rester au Canada et accéder aux privilèges des permis ouverts. Outre les difficultés liées aux projets d’immigration, l’isolement subi par de nombreux membres de notre communauté est évident, comme pour l’ensemble de la population. Les associations locales, ont fait preuve d’ingéniosité pour organiser des rencontres virtuelles, c’est le cas de l’UFE d’Ottawa-Gatineau, sous la présidence de Sylvie Bragard, qui a organisé plus de 150 rencontres par Zoom depuis le premier confinement. Malgré tout cela, la population inscrite au Consulat général de France à Toronto n’a cessé de progresser, même en temps de pandémie, avec une croissance annuelle de l’ordre de 10 à 12%.

Marc Albert Cormier 

Conseiller des Français de l’étranger auprès du Consulat général de France à Toronto

MONDE

Sommet virtuel sur le climat. Les États-Unis organisent, ce jeudi et ce vendredi, une rencontre pour annoncer des efforts accrus en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre. À noter que les négociateurs du Conseil et du Parlement européens sont parvenus à un accord provisoire sur une réduction de ces émissions dans l’UE d’au moins 55% d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 1990. 

Procès de Derek CHAUVIN. Accusé du meurtre de George FLOYD, l’ancien policier a été reconnu coupable de meurtre, d’homicide involontaire et de violences volontaires ayant entrainé la mort. Ce verdict a provoqué des scènes de joie devant le tribunal. Le Président américain Joe BIDEN a dénoncé le racisme qui « entache » l’âme de l’Amérique, relevant le moment « d’un changement significatif ».

Le Président tchadien Idriss DÉBY succombe à ses blessures au combat. Il avait dirigé lui-même les opérations de son armée contre une colonne de rebelles infiltrés. M. DÉBY venait d’être proclamé vainqueur de la présidentielle avec 79,32% des suffrages. L’Élysée a salué la mémoire d’un « ami courageux », « qui a œuvré sans relâche pour la sécurité du pays ». Emmanuel MACRON se rendra aux obsèques de M.DÉBY, prévues ce vendredi. 

Relève. L’un des fils d’Idriss DÉBY, Mahamat Idriss DÉBY, occupe désormais « les fonctions de Président de la République, de Chef de l’État et de Chef suprême des armées ». Il préside un conseil militaire de transition, lequel a assuré que de nouvelles institutions verraient le jour après des élections « libres et démocratiques » dans 18 mois. 

Réconciliation des mémoires entre Français et Algériens. Bien que « très largement partagée » la volonté de réconciliation connait « quelques résistances » a déclaré Emmanuel MACRON, qui qualifie « d’inacceptable » la déclaration du ministre algérien du Travail, selon qui la France est « l’ennemi traditionnel et éternel » des Algériens. 

« Laissons les électeurs décider qui sera leur prochain Premier ministre ». Benyamin NETANYAHOU a appelé à l’organisation d’un referendum pour élire le prochain chef du gouvernement. Il y a eu seulement 3 élections de premiers ministres au suffrage universel direct

Le port du masque à l’extérieur n’est plus obligatoire en Israël. Le gouvernement israélien a expliqué cette décision par le « taux d’infection actuel qui continue d’être faible » dans le pays.

Armes chimiques. L’Organisation pour leur interdiction a décidé de suspendre le droit de vote de la Syrie, sanctionnant ainsi l’usage répété d’armes chimiques par le pouvoir syrien. 

Bombardement russe en Syrie. L’armée russe a annoncé avoir tué « environ 200 combattants » en Syrie lors d’un bombardement aérien sur une base abritant « des terroristes » au nord-est de Palmyre.

Présidentielle syrienne. Elle se tiendra le 26 mai. Bachar AL-ASSAD n’est pas encore officiellement candidat. Le dépôt des candidatures est possible depuis lundi et le sera jusqu’au 29 avril.

Pourparlers de paix sur l’Afghanistan. La Turquie a annoncé que la conférence internationale sur l’Afghanistan auparavant prévue pour le 24 avril à Istanbul avait été reportée à la mi-mai. 

Débat sur l’expulsion de l’ambassadeur de France au Pakistan. L’Assemblée nationale du Pakistan a repoussé à ce vendredi une motion portant sur l’expulsion, ou non, du diplomate. Le gouvernement tente ainsi d’apaiser le parti extrémiste Tehreek-e-Labbaik (TLP). 

Nouveau train de sanctions européennes contre la junte birmane. L’UE a sanctionné 10 membres de la junte ainsi que deux sociétés qui lui assurent un financement. « La répression doit cesser » a averti le Haut représentant Josep BORRELL. 

La mise en garde de POUTINE. Alors que Washington ou encore l’UE dénoncent sans relâche le déploiement de dizaines de milliers de soldats russes aux frontières de l’Ukraine et l’emprisonnement de l’opposant Alexeï NAVALNY, le Président russe a prévenu l’Occident qu’il devait s’abstenir de franchir la « ligne rouge ». Sans quoi il promet une riposte « asymétrique, rapide et dure ». 

Friture sur la ligne entre Prague et Moscou. La Russie a déclaré « persona non grata » 20 diplomates tchèques en représailles à l'expulsion de 18 diplomates russes par la République tchèque, qui les accuse d’espionnage. Prague menace d’expulser tous les diplomates russes et appelle les pays de l’UE et de l’OTAN à expulser des diplomates russes en signe de solidarité.

Cuba. Le président cubain Miguel DIAZ-CANEL a été élu Premier secrétaire du Parti communiste, prenant la relève de Raul CASTRO qui prend sa retraite à 89 ans.

EUROPE

Feu vert de l’AEM pour le vaccin Johnson & Johnson. Si elle établit un « lien possible » entre l’injection du sérum et des cas de caillots sanguins, l’Agence européenne du médicament juge que « le rapport du bénéfice-risque global reste positif ». Selon le ministère français de la Santé, ce vaccin et celui d’AstraZeneca sont « indispensables » pour atteindre les objectifs de la campagne de vaccination.

Réguler l’IA. La Commission européenne a dévoilé son projet de règlement sur l’intelligence artificielle, une première mondiale. Elle veut permettre au secteur de se développer en instaurant un climat de confiance grâce à une série de garde-fous, afin de garantir « la sécurité et les droits fondamentaux » des citoyens. Certaines pratiques, comme le « social scoring » ou l’identification en temps réel de personnes se situant dans l’espace public, seront interdites. 

Conférence sur l’avenir de l’Europe. Si ce grand exercice de « participation citoyenne » ne débute que le 9 mai, une plateforme numérique de dialogue est déjà en ligne. Elle constituera « l’élément central » et permet de « faire savoir dans quelle Europe vous souhaitez vivre ».

Réflexion européenne sur l’Indo-pacifique. Les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont approuvé le lancement d’une stratégie commune dans la zone indo-pacifique, s’étendant de la côte est de l’Afrique aux États insulaires du Pacifique, et ont demandé au Haut représentant de soumettre un plan d'actions pour septembre 2021.

Assouplissements en vue aux Pays-Bas et en Italie. Le Premier ministre néerlandais Mark RUTTE a annoncé une levée du couvre-feu et une réouverture partielle des terrasses des cafés à partir du 28 avril. En Italie, le déconfinement doit démarrer le 26 avril prochain. Les écoles pourront rouvrir, ainsi que les terrasses des bars et des restaurants. Le couvre-feu sera maintenu à 22h. 

Les Belges peuvent de nouveau voyager dans l’UE. La Belgique autorise de nouveau les voyages non-essentiels dans l’Union. Ils étaient interdits depuis début février. 

Karlsruhe tranche sur le plan de relance. La Cour constitutionnelle allemande a rejeté un référé qui visait à bloquer la ratification du plan de relance européen. Celui-ci va maintenant pouvoir être paraphé par le président de la République, Frank-Walter STEINMEIER. 17 États européens, dont la France, l’ont déjà ratifié. 

Vers un durcissement de la loi anti-Covid en Allemagne. Les députés ont adopté un texte qui renforce les pouvoirs d’Angela MERKEL pour lutter contre l’épidémie. Le gouvernement va pouvoir instaurer un couvre-feu national, mesure très controversée. Le vote au Bundestag a eu lieu sur fond d’incidents entre les forces de l’ordre et des manifestants opposés à cette réforme. Le texte devait encore être voté au Bundesrat ce jeudi.  

LASCHET officiellement candidat de la droite allemande à la succession d’Angela MERKEL. « Les dés sont jetés, Armin LASCHET sera le candidat de l’Union conservatrice », a reconnu son rival de la CSU Markus SÖDER. Il a promis de le soutenir « sans rancune et de toutes ses forces » aux législatives. 

Les Verts tiennent aussi leur candidate. Les écologistes allemands ont lancé Annalena BAERBOCK, leur coprésidente, longtemps cantonnée aux seconds rôles, dans la course pour la chancellerie. Crédités de 20 à 23% des intentions de vote, les Verts sont désignés dans les sondages comme probable 2ème force politique à l’issue du scrutin. 

Le Danemark durcit les règles de naturalisation. Les candidats ne devront désormais n’avoir jamais été condamné, même avec sursis.

POLITIQUE INTÉRIEURE

Entretien de MACRON sur « la sécurité du quotidien ». Le Président de la République a annoncé la création prochaine d’une école pour les policiers dans l’agglomération de Montpellier, qui dispensera des formations aux policiers « tout au long de leur parcours ». Il a réitéré son objectif de parvenir à 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires d’ici la fin du quinquennat en 2022. 

Débat sur la consommation de stupéfiants. Emmanuel MACRON souhaite également lancer « un grand débat national sur la consommation de drogue et ses effets délétères ». Il écarte en revanche la légalisation du cannabis récréatif : « je pense que les stups ont besoin d’un coup de frein, pas d’un coup de publicité ». 

Le retour de la conférence de presse ! Après trois semaines d’interruption, Jean CASTEX devait tenir ce jeudi, à 18h, une nouvelle conférence de presse sur la situation sanitaire. En dépit d’une décrue encore fragile de l’épidémie, le calendrier de réouverture fixé par le Président de la République reste « la base de travail » en vue d’une nouvelle allocution présidentielle, d’ici la 1ère semaine de mai. Sont attendues des annonces sur la fin de l’interdiction de déplacements au delà de 10 km après le 3 mai et le maintien du protocole sanitaire dans les écoles, qui prévoit la fermeture d’une classe à chaque cas détecté. Les auto-tests et les tests salivaires devraient être largement déployés.

Vaccination prioritaire de « la deuxième ligne ». À compter de samedi, environ 400.000 personnes de plus de 55 ans, exerçant l’un des métiers « de deuxième ligne » parmi la vingtaine retenue, bénéficieront de créneaux réservés en centre de vaccination. Néanmoins, la défiance envers AstraZeneca ralentit le dispositif. 

Le gouvernement lance les États généraux de la laïcité. Cette consultation d’intellectuels, d’associations et de citoyens doit s’étendre jusqu’à la fin de l’été et vise à « éclairer les politiques publiques en matière de laïcité ». Une initiative jugée tardive, notamment à gauche, alors que le vote en 1ère lecture du projet de loi séparatisme a déjà eu lieu : « On ne fait pas un débat après une loi » a notamment souligné Yanick JADOT. 

Aide aux agriculteurs après le fort épisode de gel. Le Premier ministre a annoncé une série de mesures d’urgence à hauteur d’un milliard d’euros : année blanche de cotisations, dégrèvements de taxes foncières sur le non bâti ou encore enveloppe d’urgence pour apporter un soutien immédiat. 

Le gouvernement soucieux de sa réputation. Le Service d’information du gouvernement (SIG), qui dépend du Premier ministre, vient d’attribuer un marché public de 2,8 millions d’euros pour monitorer les réseaux sociaux, et ainsi surveiller la réputation de l’exécutif sur le Web. 

CASTEX saisit le Conseil constitutionnel sur la proposition de loi relative à la « sécurité globale préservant les libertés », comme l’ont fait les groupes socialistes à l’Assemblée nationale et au Sénat. Si le texte mentionne dans son titre la préservation des libertés  « c'est bien parce que la loi ne le prévoit pas effectivement » relève dans le Bulletin quotidien Jean-Philippe DEROSIER, constitutionnaliste et auteur de la saisine des sénateurs. 

Politique de la ville. Le gouvernement va lancer un nouveau fonds de 10 millions d’euros à destination des jeunes des quartiers prioritaires de la ville (QPV). Il sera destiné aux associations menant des actions en faveur des habitants des QPV âgés de moins de 25 ans. 

ROUSSET officialise sa candidature. Le président PS de la région Nouvelle-Aquitaine brigue un 5ème mandat. Il a indiqué qu’en cas de réélection il porterait le projet de prolongement de la LGV Paris-Bordeaux jusqu’à l’Espagne. 

Débat autour des « peines automatiques ». Xavier BERTRAND suggère la mise en place d’une « peine de prison automatique minimum d’un an non aménageable » pour les agresseurs de policiers, gendarmes, pompiers ou encore maires. Pour ce faire, il demandera « aux Français de se prononcer » à l’automne 2022 sur une modification de la Constitution. « Aucun policier, aucun magistrat n’acceptera de substituer le principe de la Justice à la logique de la rafle » a commenté le garde des Sceaux. 

RETAILLEAU présente « un pacte de reconstruction ». Le président des sénateurs LR veut axer ses propositions pour la France autour de 3 piliers : le travail, l’État et l’Europe. 

LE PEN persuadée que le front républicain « a vécu ». « Je ne crois pas » que ce barrage anti-RN tienne encore, a déclaré la présidente du RN, qualifiant « d’extrêmement faible » l’argument disant qu’on « ne combat pas le RN idée contre idée, mais uniquement en se fondant sur un front antirépublicain et surtout antidémocratique ». 

Une conviction appuyée par la fondation Jean Jaurès. Selon le cercle de réflexion, situé plutôt à gauche, la présidente du RN dispose de « l’électorat le plus stable » à l’approche de la présidentielle et sa victoire est « possible ». 

PARLEMENT

Assemblée nationale

Des fonctionnaires européens à Strasbourg ? 13 parlementaires alsaciens LR ont réclamé, dans une lettre ouverte au Président de la République, l'installation permanente de fonctionnaires du Parlement européen à Strasbourg pour y renforcer son ancrage, mis à mal par la crise sanitaire. 

Reconversion des anciens députés. Parmi les 650 anciens députés qu’a compté la XIVe législature (2012-2017), « ils sont 400 à continuer à œuvrer dans la vie publique. En dehors des élus locaux, on inclut les personnes qui continuent d’intervenir dans le débat public, soit par des associations soit dans les médias, soit dans les partis», relève Projet Arcadie, un site de suivi de la vie parlementaire. 

Sénat

Un rapporteur général sceptique. Dans une note analysant les perspectives des finances publiques, le rapporteur général du Sénat Jean-François HUSSON dénonce le manque d’anticipation du gouvernement pour le rétablissement des finances publiques, « au risque de fragiliser la crédibilité de la trajectoire proposée ». 

ÉCONOMIE & DÉFENSE

Le déficit italien continue de grimper. La pandémie « a rendu légitime la création de beaucoup de dette », qui sera remboursée au retour à une « croissance durable » a déclaré Mario DRAGHI. Une rallonge budgétaire de 32 milliards, suivie d’une autre de 40 milliards pour financer des mesures de relance : le déficit public s’envolera à 11,8 % du PIB cette année, un record dans la zone euro. 

Les Nouvelles routes de la soie chassées d’Australie. Canberra a annoncé qu’elle révoquait l’accord passé par l’État de Victoria, l’estimant incompatible avec la politique étrangère du pays. Pékin fustige une « provocation ».

Des banques se mettent au vert. 43 banques internationales se sont engagées, sous la houlette de l'ONU, à atteindre la neutralité carbone « d’ici à 2050 ou plus tôt ». 

Les compagnies aériennes toujours dans le dur en 2021. Les compagnies devraient encore voir leurs comptes rester dans le rouge de 47,7 milliards cette année, selon l’AITA. 

SANTÉ, SOCIÉTÉ ET NOUVELLES TECHNOLOGIES

Un hélicoptère historique. La Nasa a réussi à faire voler un petit hélicoptère sur la planète Mars pendant près de 30 secondes à une altitude de 3 mètres. L’appareil baptisé Ingenuity est « le premier aéronef de l’histoire à effectuer un vol motorisé » sur une autre planète. Nouvelle prouesse, le rover de la NASA a transformé du dioxyde de carbone issu de l’atmosphère de Mars en oxygène.

Un sous-marin introuvable. Un submersible indonésien qui participait à des exercices militaires avec 53 personnes à bord est porté disparu. Les recherches se focalisent autour d'une nappe d'hydrocarbures repérée sur la zone où le sous-marin a plongé. Plusieurs pays, dont les États-Unis, la France, l’Australie et l’Allemagne, apportent leur aide aux autorités indonésiennes. 

Valneva. Faute de « progrès significatifs » dans les discussions avec l’UE, le laboratoire franco-autrichien Valneva se tourne vers des discussions pays par pays pour fournir son candidat-vaccin. 

Effets sanitaires de la 5G. L’agence nationale de sécurité sanitaire Anses, estime que la nouvelle bande de fréquences 3,5 GHz utilisée pour déployer la 5G en France ne présente « pas de risques nouveaux pour la santé ».

Classement mondial de la liberté de la presse. La France occupe la 34ème place sur 180 de ce classement établi par l’ONG Reporters sans frontières. Celle-ci estime que « la couverture des manifestations est devenue un exercice compliqué pour les reporters » et que « le climat général demeure hostile aux journalistes ». 

Semaine agitée sur la planète football.10 des 12 clubs qui avaient annoncé la création d’une « Super ligue » européenne ont renoncé au projet après la réaction très hostile des supporters, des dirigeants des autres clubs, et des responsables politiques, dont notamment Boris JOHNSON. Le projet est pour l’heure « en stand-by ».