menu
Rassemblement des Français de l'étrangerL'hebdo indépendant. L'information pour les français de l'étranger
search
search

Bulletin n°799

publié le 4/29/2021

FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER & AFFAIRES ÉTRANGÈRES

Des vaccins vont arriver pour les Français de l’étranger. Dans le cadre du programme COVAX, la France négocie l’envoi de 200.000 doses de vaccin à destination de ses ressortissants établis à l’étranger qui n’ont pas accès à un vaccin. Les Français résidant en Inde pourraient être vaccinés dans le courant du mois de mai, selon une communication du consulat à Bangalore. Madagascar, où aucune vaccination n’est prévue par les autorités locales, est également en bonne position. Jean-Baptiste LEMOYNE, Secrétaire d’État chargé des Français de l’étranger, communiquera dans les prochains jours le détail et l’agenda des premières vaccinations prévues pour les communautés les plus menacées. L’ambition est de parvenir à apporter une solution aux situations les plus urgentes avant l’été. 

Inde : les Français pris dans la catastrophe. Un article du Parisien se fait l’écho de la catastrophe sanitaire qui frappe ce pays de 1,3 milliard d’habitants. « On sent la peur : tout le monde a un intime touché » témoigne Franck BARTHÉLÉMY, conseiller des Français de l’étranger, qui évoque les cliniques – même privées – pleines, dans lesquelles les moyens et les lits manquent, comme partout dans le pays. L’AEFE confirme que les 723 élèves des quatre établissements français et les 200 enseignants sont « soumis à l’enseignement à distance ». Pour Chantal FORLER, conseillère des Français de l’étranger, « Cette deuxième vague sera le coup de grâce pour les petits entrepreneurs qui avaient réussi à surmonter la première, sans aide française et au prix d’énormes sacrifices personnels. Ces derniers jours, plusieurs entreprises ont demandé à leurs expatriés de rentrer en France. Nous apprenons aujourd’hui que le gouvernement fera parvenir aux consulats le mois prochain des doses du vaccin Moderna pour les restants, ils ne seront pas nombreux, qui souhaitent se faire vacciner. »

Et en France ? Le calendrier vaccinal va évoluer plus rapidement qu’annoncé, du fait d’une part de l’augmentation des doses disponibles mais aussi, d’autre part, des réticences d’une partie de la population à se faire vacciner par AstraZeneca. Pour les Français de l’étranger ayant la possibilité de se faire vacciner en France, il convient de surveiller les conditions d’éligibilité à la vaccination, puis de trouver un rendez-vous (ce site présente les prochaines doses disponibles par département et renvoie vers les plateformes pour prendre rendez-vous). Nous vous conseillons de commencer à chercher un rendez-vous avant de venir…

Élections consulaires. Comment voter ? Le vote à l’urne aura lieu le 29 mai sur le continent américain et le 30 mai dans le reste du monde. La liste des bureaux de vote qui seront ouverts sera publiée début mai. Un électeur peut recevoir jusqu’à 3 procurations établies à l’étranger, ou 2 procurations établies à l’étranger et 1 procuration établie en France. Le vote par Internet sera ouvert du 21 mai, à partir de 12h heure de Paris, au 26 mai, 12h heure de Paris. Comment voter par Internet : le Quai a mis en ligne une vidéo explicative

500 ans de présence française au Mexique. À découvrir, le livre élaboré par l’association Racines françaises au Mexique, dont l’objet est de « renforcer les liens entre les descendants de Français au Mexique », en recensant. L’ouvrage a été présenté lors d’une conférence animée par l’historien Jacques Paire, à l’occasion de la Journée internationale du Livre. 

Les étudiants français à Montréal persistent. À lire, l’interview d’Ilyès BENBOUZID, étudiant et tête de liste aux consulaires, dont le cheval de bataille est de faire entendre les difficultés des 15.000 étudiants français au Québec, durement frappés par la crise. 

ÉPIDÉMIE DANS LE MONDE : POINT DE VUE DES CONSEILLERS DES FRANÇAIS DE L’ETRANGER

Irlande

1 - Quel est le quotidien en Irlande ?

Après avoir été longtemps un modèle en Europe de maîtrise de l’épidémie, au prix de restrictions importantes, l’Irlande a affronté une très violente 3ème vague due au déferlement du variant britannique. Après des mois de confinement strict (qui dure depuis Noël) et de fermeture prolongée des écoles, la situation semble s’améliorer et le pays envisage aujourd’hui de rouvrir certains pans de son économie. Une annonce gouvernementale est attendue ce jeudi en ce sens.

Une solidarité exemplaire s’est néanmoins créée parmi les habitants. Avec mon équipe, j’ai distribué des milliers de masques à travers le pays, des repas gratuitement, notamment aux convalescents et aux femmes enceintes dans leur 3ème trimestre de grossesse, et organisé de nombreux webinaires pour informer les Français de la situation avec des médecins, pharmaciens et psychologues francophones.

2 - Quelles sont les mesures sanitaires à l’arrivée pour les nationaux / résidents / non-résidents ?

L’Irlande est le seul pays membre de l’UE à mettre en quarantaine hôtelière obligatoire des voyageurs en provenance d’autres États membres de l’UE (dont la France depuis 15 jours).

Cette quarantaine hôtelière de 12 jours représente un coût pour le voyageur de 1.875 euros par adulte. Il n’existe actuellement aucune procédure d’exemption pour les personnes qui voyagent pour motifs impérieux (garde d’enfants, raisons médicales urgentes, parents mourants etc.), sauf à passer par les tribunaux après le placement en quarantaine mais, dans l’immense majorité des cas, les recours sont rejetés. Cela concerne aussi les personnes qui ont transité par la France, même si elles n’ont pas quitté l’aéroport. Cela crée des drames familiaux et personnels (sur le même sujet, voir l’article de l’Irish Times reprenant l’indignation de Mme Laurence HELAILI-CHAPUIS).

Ajouté à cela qu’il est aussi interdit - et passible de 2.000 euros d’amende - de se rendre dans un port où aéroport sans motif impérieux, sans que ceux-ci soient listés précisément, ni des justificatifs à fournir lors des contrôles de police. J’ai eu des retours de Français qui ont eu des contraventions faute de n’avoir pu présenter un document satisfaisant pour prouver un rdv médical impérieux en France. 

3 - Comment se porte la communauté française ?

La communauté française est consternée par la quarantaine à l’hôtel. Chacun d’entre nous espère ne pas avoir à voyager pour des raisons impérieuses. De nombreuses entreprises rappellent sur le sol irlandais leurs salariés en télétravail en France. La Commission européenne s’est déclarée préoccupée de savoir si la mesure de quarantaine en hôtel était conforme à la législation européenne. Le ministre de la Santé Stephen Donnelly a répondu qu’il « ne s’excuserait pas » de ces mesures et qu’il était « convaincu » que cette décision était conforme à la législation européenne.

Notre communauté n’a pour autant rien perdu de son dynamisme. Beaucoup de projets se mettent en place, notamment chez les entrepreneurs et dans le domaine de l’écologie.  Nous devons aussi anticiper l’avenir en poursuivant nos projets mis en suspend durant la crise et en mettant en place, dès aujourd’hui, ce qui nous permettra d’aborder le futur avec ambition. Il faut notamment organiser des opérations commerciales pour soutenir la reprise d’activité de nos entrepreneurs Français en Irlande, qui font beaucoup pour le dynamisme de notre communauté. 

Laurence HELAILI-CHAPUIS 

Conseillère des Français d’Irlande

MONDE

Arrivée de l’aide internationale en Inde. Le pays, qui a enregistré plus de 3.600 morts en 24 heures, a reçu les premières cargaisons de l’aide médicale britannique, dont 100 ventilateurs et 95 concentrateurs d’oxygène. L’aide française devrait arriver en fin de semaine et consiste en l’envoi de 8 unités de production d’oxygène ainsi que du matériel médical spécialisé. Washington a également annoncé l’envoi de plus de 100 millions de dollars d’équipements.

Discussion MACRON-POUTINE. Le Président français a exprimé à son homologue russe « sa grave préoccupation sur l’état de santé » d’Alexeï NAVLANY et « le respect de ses droits fondamentaux ». M. MACRON a également marqué le soutien de la France à « ses partenaires » européens à la suite de l’expulsion récente par Moscou de 20 diplomates tchèques et d’un diplomate italien. 

Représailles diplomatiques de Moscou. La Russie a annoncé l’expulsion de 7 diplomates de 4 pays de l’Union européenne (Slovaquie, Lituanie, Estonie, Lettonie) ayant récemment expulsé des diplomates russes en un geste de « fausse solidarité », selon Moscou, avec la République tchèque

Le cap des 100 jours. Joe BIDEN a vanté les avancées de son début de mandat devant le Congrès, se réjouissant que l’Amérique aille « à nouveau de l’avant ». Il a redit sa volonté d’annuler les baisses d’impôts pour les plus riches afin de financer son gigantesque plan d’investissement : « Il est temps que les entreprises et que les 1% d’Américains les plus riches commencent à payer leur juste part ». M.BIDEN a également salué le succès de la campagne de vaccination, « l’un des plus grands succès logistiques » de l’histoire du pays.

BIDEN reconnait le génocide arménien. En rendant hommage à tous les Arméniens « qui ont péri dans le génocide qui commençait il y a 106 ans aujourd’hui », Joe BIDEN est devenu le 1er Président américain à qualifier ainsi la mort d’un million et demi d’Arméniens massacrés par l’Empire ottoman en 1915. Recep ERDOGAN a dénoncé « la politisation par des tiers » du débat autour de cette époque. 

Impôt minimum pour les entreprises : Paris et Berlin à l’unisson. Dans une interview commune, Bruno LE MAIRE et son homologue Olaf SCHOLZ se disent favorables à la proposition américaine d’instaurer un taux d’imposition minimum de 21% sur les profits des multinationales. 

Rejet par avance des résultats de la présidentielle syrienne. Comme les États-Unis et le Royaume-Uni, « la France ne reconnaîtra aucune validité aux élections prévues par le régime fin mai », a asséné Nicolas de RIVIÈRE, ambassadeur français à l’ONU. Son homologue russe a dénoncé des « ingérences inadmissibles dans les affaires intérieures de la Syrie ». 

Pour un « New Deal » du financement des économies africaines. « Nous sommes collectivement en train d’abandonner l’Afrique à des solutions qui datent des années 60 » a regretté Emmanuel MACRON, qui plaide pour des solutions novatrices. La France accueillera le 18 mai un sommet sur le financement des économies d’Afrique subsaharienne. 

Trois Européens « exécutés » au Burkina Faso. Ils avaient disparu ce lundi lors de l’attaque d’une patrouille anti-braconnage dans l’Est du pays. Un responsable des services de sécurité burkinabés a confirmé que les 3 personnes – 2 Espagnols et un Irlandais- avaient été « exécutées par les terroristes ». 

Répression au Tchad. Au moins 5 personnes ont été tuées dans des manifestations contre la junte qui a pris le pouvoir après la mort du Président Idriss DEBY. Le général Mahamat DEBY a promis d’organiser « un dialogue national inclusif » durant une période de transition de 18 mois.  En France, l’Élysée a « condamné avec la plus grande fermeté la répression ». 

Total suspend son mégaprojet gazier au Mozambique. Une décision qui entraine le retrait de l’ensemble du personnel pour cas de « force majeure », causé par « l’évolution de la situation sécuritaire » dans cette zone visée par plusieurs attaques djihadistes. 

Manifestations dispersées à Alger. La police a empêché les étudiants de manifester, comme ils le font chaque mardi, pour la 1ère fois depuis la reprise fin février des marches du Hirak. 

EUROPE

L’UE lance des poursuites judiciaires contre AstraZeneca. Pour non-respect des délais de livraison de son vaccin contre le Covid. 30 millions de doses ont été livrées au premier trimestre, contre 120 millions promises par le groupe britannique, selon l’UE. AstraZeneca estime que cette action en justice est « sans fondement ».

« Je me suis sentie blessée et je me suis sentie seule ». Revenant sur l’incident dit « Sofagate », Ursula von der LEYEN a demandé aux dirigeants européens d’exiger de la Turquie le respect des droits des femmes comme « préalable à la reprise des relations » avec Ankara. « Je suis la 1ère femme présidente de la Commission européenne et je souhaite être traitée comme présidente de la Commission ». 

Politique migratoire de l’UE. La Commission a présenté une liste de mesures destinées à améliorer la coopération entre l’UE et les États afin, entre autres, « d’améliorer la qualité des programmes de retour et de réintégration ». 

Lutte contre les contenus terroristes. Feu vert final du Parlement au règlement permettant d’imposer aux plateformes le retrait en une heure des messages, photos et vidéos en ligne « à caractère terroriste », ouvrant la voie à son application dès 2022. 

Brexit : point final. Par 660 voix pour, 5 contre et 32 abstentions, le Parlement européen a approuvé l’accord commercial post-Brexit conclu avec Londres. Boris JOHNSON a salué ce vote comme « la dernière étape d’un long voyage ». 

Friture sur la ligne. Des points de tension subsistent entre certains pays de l’UE et le Royaume-Uni, en témoigne la menace de la France de prendre des « mesures de rétorsion » contre les services financiers britanniques si l’accord post-Brexit sur la pêche n’était pas appliqué. 

Investissements pour la recherche dans l’UE. Les députés européens ont adopté le programme « Horizon Europe », doté d’un budget de 95,5 milliards d’euros. Ce plan de recherche et d’innovation doit aider les systèmes de santé européens à mieux se préparer aux futures pandémies et l’industrie à se décarboniser, à se numériser et à innover. 

JOHNSON sous pression. La Commission électorale a ouvert une enquête sur la rénovation de l’appartement occupé par Boris JOHNSON à Downing Street, après que le Premier ministre a été accusé d’avoir financé ces travaux par des dons privés. « C’est moi qui ai couvert les coûts (...) et je peux vous dire que je me suis conformé complètement au code de conduite, au code ministériel » répond l’intéressé. M.JOHNSON est également fragilisé par une polémique sur des propos qu’il aurait tenus à l’automne dernier, au sujet de la gestion de la crise sanitaire et qui ont été rapportés par le Daily Mail : « laissons les corps s’accumuler par milliers ». Il dément formellement. 

Démission de la Première ministre d’Irlande du Nord. Visée par une fronde au sein de son parti, le DUP, liée aux conséquences du Brexit, Arlene FOSTER a annoncé qu’elle quitterait son poste de chef du gouvernement local à la fin juin. 

Les sondages verdissent outre-Rhin. En une semaine, pas moins de 3 études différentes ont placé en tête le parti écologiste, mené par Annalena BAERBOCK, devant la CDU du candidat Armin LASCHET pour les législatives du 26 septembre. 

Un peu d’optimisme. Le gouvernement allemand a rehaussé à 3,5% ses prévisions de croissance du PIB pour 2021, contre 3,0% estimé en janvier, grâce aux bonnes performances de l’industrie et à une levée « progressive » des restrictions contre la pandémie au 2ème trimestre. 

Concert-test. « Aucun signe » ne suggère qu’une contamination au Covid a eu lieu lors d’un concert à Barcelone fin mars ayant rassemblé 5.000 personnes. Les participants avaient dansé sans respecter de distanciation, mais portaient des masques FFP2 et s’étaient soumis en amont à un test antigénique.

Adoption du plan de relance en Italie. Le parlement a approuvé le plan de 222,1 milliards d’euros présenté par Mario DRAGHI. 191,5 milliards d’euros sont financés par l’UE. La mission intitulée « révolution verte et transition écologique » est la mieux dotée, avec un budget de 68 milliards d’euros.

Arrestations d’Italiens en France. Sept Italiens, dont d’anciens membres des Brigades rouges, faisant l’objet d’un mandat d’arrêt, ont été interpellés en France à la demande de l’Italie. Trois autres sont toujours recherchés. 

Bulgarie. Le parti populiste du chanteur et animateur de télévision Slavi TRIFONOV a renoncé à former un gouvernement à son tour, ouvrant la perspective d’élections. Le parti conservateur du Premier ministre, arrivé en tête du scrutin, avait déjà acté son échec vendredi. 

Une centrale française inquiète en Suisse. Le canton et la ville de Genève ont annoncé avoir déposé un recours contre la décision de l’Autorité de sûreté nucléaire de prolonger de 40 ans la durée de vie de la centrale nucléaire de Bugey . Celle-ci est située à 70 kilomètres de Genève et est accusée par les autorités genevoises de faire courir un grave danger à la population en raison de sa vétusté. 

Ioannis LAGOS arrêté à Bruxelles. L’eurodéputé grec, ancien membre du parti néonazi Aube dorée, a été arrêté à Bruxelles après la levée de son immunité parlementaire. Il avait été condamné en Grèce à 13 ans et 8 mois de réclusion pour « direction d’une organisation criminelle ».

Les résultats des législatives albanaises contestés. Le Premier ministre Edi RAMA a revendiqué un 3ème mandat « historique » après la victoire de son parti. L’opposition refuse de concéder sa défaite. 

POLITIQUE INTÉRIEURE

MACRON se projette en 2025. Le Président de la République fait partie des 50 contributeurs du n°2.000 du quotidien L’Opinion, invités à prédire ce qui pourrait faire la Une du n° 3.000. Il y donne certaines priorités, quasi-programmatiques et achève son texte par la promesse de « notre Renaissance », qui rappelle le nom de la structure militante lancée en vue du scrutin de 2022

Attaque de Rambouillet. Emmanuel MACRON devait assister ce jeudi aux obsèques privées de la policière assassinée vendredi dernier dans un commissariat de Rambouillet, à laquelle sera rendu un hommage national vendredi aux Invalides. Cette cérémonie sera présidée par Jean CASTEX.

Stratégie de réouverture : des réponses ce vendredi. Emmanuel MACRON détaillera dans un entretien accordé à plusieurs quotidiens régionaux, « les éléments d’une stratégie de sortie progressive et phasée » des mesures de restriction. À compter de lundi prochain, la vaccination sera ouverte à tous les majeurs atteints d’une « surcharge pondérale sérieuse ». Pour le « pass sanitaire », le Président assure qu’il ne « sera jamais un droit d’accès qui différencie les Français. Il ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de la vie de tous les jours comme les restaurants, théâtres et cinémas, ou pour aller chez des amis. Par contre, dans des lieux où se brassent les foules, comme les stades, festivals, foires ou expositions, il serait absurde de ne pas l’utiliser. Comme il en va de nos libertés publiques, le Parlement se saisira de la question. Le débat doit être ouvert. Ce pass, qui sera papier ou numérique, via l’application TousantiCovid, permettra de montrer qu’on est vacciné ou testé négatif dans les deux jours qui précèdent. » 

Deux projets de loi contre deux menaces. Jean CASTEX a présenté deux textes, l’un relatif à la prévention d’actes terroristes et au renseignement, l’autre à la gestion de la sortie de crise sanitaire. Le premier vise à « s’adapter aux nouvelles menaces moins faciles à détecter et prendre appui sur les nouveaux outils liés aux nouvelles technologies ». Le second prévoit une réponse au « devoir de vigilance sanitaire », qui se substituera, le 2 juin, à l’état d’urgence sanitaire. Au-delà de cette date, le couvre-feu ne pourra par exemple pas être maintenu tel quel, a indiqué le Premier ministre. 

Le plan national de relance transmis à Bruxelles. Le plan national de relance et de résilience (PNRR) détaille la manière dont la France utilisera les 40 milliards d’euros de subventions octroyés par l’UE dans le cadre du « NextGenerationEU ». Il s’articule autour de trois priorités : l’écologie, la compétitivité et la cohésion sociale et territoriale. 

TousAntiCovid. Le gouvernement a présenté l’expérimentation d’une nouvelle fonctionnalité de l’application, qui permet de présenter le résultat d’un test négatif au Covid-19 via un QR code avant de prendre l’avion. Il est possible depuis ce jeudi d’y enregistrer une attestation de vaccination. 

Universités : les perspectives de VIDAL. La ministre de l’Enseignement supérieur a annoncé que les enseignements pourraient reprendre à 50% en présentiel mi-mai. Une déclaration moquée sur les réseaux sociaux, puisque de nombreux étudiants auront terminé les cours à cette date. Mme VIDAL a dit préparer une rentrée de septembre « 100% en présentiel ». 

Lancement d’un simulateur d’aides pour les jeunes. Baptisé « La boussole », il doit permettre « d’avoir une estimation des aides auxquelles les jeunes peuvent prétendre » et de lutter contre « le non-recours aux aides ». 

Affaire HALIMI : le gouvernement veut combler « un vide juridique ». Alors que la confirmation de l’absence de procès du meurtrier de Sarah HALIMI fait débat, le Garde des Sceaux va présenter dès « la fin mai » un projet de loi sur l’irresponsabilité pénale revenant sur « l’absence de possibilité offerte par le droit actuel de tenir compte de la prise volontaire de substances toxiques par un individu conduisant à l’abolition de son discernement ». Mise en garde du procureur général près la Cour de cassation : « il faudra veiller à ne pas légiférer dans l’urgence et sous le coup de l’émotion ».

La tribune de la discorde. Dans une tribune publiée dans Valeurs actuelles, plusieurs généraux ainsi qu’un millier d’autres militaires français dénoncent le délitement de l’État et menacent d’une « intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles ». Jean-Luc MELENCHON et les parlementaires LFI ont demandé au procureur de Paris « d’engager des poursuites » contre les auteurs et diffuseurs du texte. Marine LE PEN invite quant à elle les militaires à la rejoindre « dans la bataille pour la France ».

Sanctions. Le chef d’état-major des Armées a annoncé que les 18 soldats d’active signataires « recevront des sanctions disciplinaires militaires ». Les officiers qui ne sont plus en activité risquent « la radiation, donc la mise à la retraite d’office ».

PARLY recadre LE PEN. « Dans ces conditions, comment peut-on vouloir prétendre devenir cheffe des armées lorsqu’on confond son ambition politique avec le dernier rempart de la nation ? (…) Honte à ceux qui, par intérêt personnel, affaiblissent la France » a déclaré la ministre des Armées. 

Gratuité des musées. La mairie de Strasbourg a annoncé que l’accès aux musées de la ville serait gratuit jusqu’au 30 juin dès leur réouverture. 

La primaire de l’écologie toujours en question. L’eurodéputé écologiste Yannick JADOT a adressé une lettre aux membres du Conseil fédéral d’EELV afin de les convaincre « d’élargir » le processus de désignation de leur futur candidat à l’élection présidentielle.

Officialisations. Valérie PÉCRESSE et Renaud MUSELIER ont tous deux confirmé cette semaine qu’ils seraient candidats à leur réélection, respectivement à la tête des régions IDF et PACA.  

BARNIER se prononcera à l’automne. Affirmant sa volonté de « s’attaquer aux fractures françaises », l’ancien ministre et commissaire européen, négociateur en chef du Brexit, dira s’il souhaite se présenter ou non à l’élection présidentielle. 

De LCI au RN. Philippe BALLARD, présentateur à LCI, présent sur les plateaux de la chaîne depuis son lancement en1994, a quitté ses fonctions pour rejoindre Jordan BARDELLA et prendre la tête de la liste RN à Paris, en vue des régionales de juin prochain.

PARLEMENT

Assemblée nationale

Une saisine qui agite. Fortement invités par le cabinet de Jean-Michel BLANQUER, une soixantaine de députés ont saisi le Conseil constitutionnel sur la proposition de loi relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion. Mais certains d’entre eux souhaitent revenir sur leur participation à cette initiative, estimant avoir été insuffisamment informés. Or, le Conseil constitutionnel ne peut être dessaisi « hormis les cas d’erreur matérielle, de fraude ou de vice du consentement ». 

ÉCONOMIE, SANTÉ, SOCIÉTÉ ET NOUVELLES TECHNOLOGIES

Chômage. Le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité s’élevait à 3,8 millions en moyenne au premier trimestre 2021, soit une baisse de 0,4% par rapport au trimestre précédent. Ces chômeurs de catégorie A sont toutefois 6,3% de plus qu’il y a un an. 

Lourdes amendes pour des banques. La Commission européenne a infligé un total de 28 millions d’euros d’amende au Crédit Suisse, au Crédit Agricole et à Bank of America Merrill Lynch pour s’être entendues pendant plusieurs années afin de fausser la concurrence sur le marché obligataire. 

La Chine poursuit sa conquête spatiale. Le pays a lancé le premier des 3 éléments de sa station spatiale. L’ambitieux projet de Pékin, qui doit lui permettre à terme d’avoir des astronautes en permanence dans l’espace, devrait être pleinement opérationnel en 2022.

Plus de limite d’âge pour les tests antigéniques. La Haute Autorité de Santé recommande désormais l’utilisation de ces tests pour les moins de 15 ans, particulièrement en milieu scolaire. Elle considère en revanche que les données disponibles concernant les tests sur prélèvement salivaire ne montrent pas à ce stade qu’ils « présentent une efficacité suffisante pour pouvoir être recommandés ».

« Pendant trop longtemps, les fausses couches ont été minimisées ». 23 millions de fausses couches se produisent chaque année dans le monde, soit environ 15% des grossesses, selon une étude publiée dans la revue The Lancet

Accélération de la fonte des glaciers. D’une moyenne de 227 milliards de tonnes par an entre 2000 et 2004, elle est passée à 298 milliards de tonnes par an entre 2015 et 2019. Cette fonte a contribué à 21% de l’élévation du niveau de la mer depuis le début du siècle. 

Bicentenaire de la mort de Napoléon. Emmanuel MACRON devrait le commémorer le 5 mai par un discours à l’Institut de France et le dépôt d’une gerbe aux Invalides. 

JO 2021. Les organisateurs ont repoussé à juin leur décision sur la présence ou non des spectateurs locaux. Ils ont également annoncé que les sportifs devront être testés quotidiennement.

CARNET & NOMINATION

François DECOSTER quitte la direction du cabinet de M. Jean-Baptiste LEMOYNE au secrétariat d’Etat chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie. 

Il devrait être remplacé par Axel CRUAU, coordonnateur « Task Force Covid » au Quai d’Orsay.