menu
Rassemblement des Français de l'étrangerL'hebdo indépendant. L'information pour les français de l'étranger
search
search

Bulletin n°808

publié le 7/1/2021

FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER & AFFAIRES ÉTRANGÈRES

Retour en France : les tests de dépistage Covid resteront gratuits pour les Français de l’étranger. Alors que le porte-parole du gouvernement a annoncé que les PCR et antigéniques seraient facturés respectivement 49 et 29 euros pour les touristes étrangers, Jean-Baptiste LEMOYNE, Secrétaire d’État chargé du Tourisme et des Français de l’étranger, a assuré que les tests réalisés en France resteraient gratuits pour les Français, même établis à l’étranger. 

Pass sanitaire européen entre en vigueur ce jeudi. Il est valable uniquement au sein de l’espace européen. Le certificat comporte un code QR et une signature numérique attestant de son authenticité, qui pourront être lus par tous les pays de l’UE. Il peut être présenté aux autorités chargées de le contrôler soit sous forme numérique, soit imprimé sur papier. Pour une vaccination reçue en France, il est téléchargeable sur le site de l’assurance maladie. Des organisations du secteur aérien ont déploré la mosaïque de « stratégies nationales disparates », recensant à travers l’UE dix solutions d’applications. Certains États membres n’étant pas encore prêts, une période transitoire est aménagée jusqu’au 12 août. Il sera possible de présenter aux autorités un « certificat de vaccination au format papier ». 

Quelles mesures sont appliquées à l’arrivée ? Consulter le site reopen de la Commission. 

Brexit : accord sur la continuité de la reconnaissance mutuelle des permis de conduire. Les Français résidant au Royaume-Uni pourront continuer à circuler avec leur permis français

Settle status : demande tardive. Les ressortissants français établis au Royaume-Uni avaient jusqu’au 30 juin pour déposer leur demande. Pour les retardataires : lire ce documentToutes les informations sur le site du consulat général de France à Londres

Travel ban : « ne vois-tu rien venir ? » Les rumeurs bruissent d’une possible levée de l’interdiction de se rendre aux États-Unis depuis la France au 4 juillet. Mais ce n’est pas la première fois et le temps devient long pour ces milliers de Français résidant aux États-Unis qui ne peuvent pas rentrer en France depuis près de 18 mois. En cause : la difficulté pour les résidents, même vaccinés, d’obtenir un précieux « national interest exception (NIE) ». Le délai pour obtenir un visa pour les États-Unis est désormais « de 372 jours à Paris » relève Olivier PITON, conseiller des Français de l’étranger et à l’Assemblée des Français de l’étranger, avant d’interroger le ministère sur le calendrier et les avancées envisagées « dans le cadre des négociations qui ont lieu actuellement entre la France, l’UE et les États-Unis ». « C’est une situation assez surréaliste », abonde Damien Régnard, sénateur des Français de l’étranger, qui évoque une approche « peu cartésienne de la CDC ». À noter : une visio « office hours » organisée sur ce thème par la chambre de commerce franco-américaine de Philadelphie, avec Blandine Chantepie-Kari, modératrice, Johnathan GRODE, Olivier PITON et Pierre CIRIC. 

Sénatoriales 2021 : Ségolène ROYAL lance son site de campagne. « Français dans le monde, une chance pour la France ». On y retrouve les interviews auxquelles a répondu la candidate au sujet des Français de l’étranger, les photos de ses rencontres « chaleureuses avec les Français dans le monde », ainsi que ses écrits sur l’écologie. Des « thèmes » structurent un « plan de travail », lequel intégrera « toutes les réflexions effectuées dans le cadre de la campagne des consulaires et inscrites dans les professions de foi des candidats humanistes, citoyens, écologistes, Français du monde, socialistes, à gauche ou simplement engagés localement sans étiquette au service des autres ».

Yan CHANTREL y va aussi. Le conseiller des Français de l’étranger ADFE-FdM, réélu à Montréal, a envoyé une « déclaration officielle de candidature à l'élection sénatoriale » pour faire part de sa décision « de porter une liste de terrain qui sera aussi une liste d’union », par opposition à « tout parachutage et candidature hors sol qui, à défaut d’avoir le soutien du terrain, souhaitent s’imposer par le haut des appareils politiques ». 

MONDE

Liban. « La position américaine est je crois la même (que celle de Paris), maintenir la pression maximale, n'écarter aucune option, y compris de sanctions supplémentaires », a indiqué le secrétaire d'État aux Affaires européennes, Clément Beaune, lors d'une audition au Sénat. 

États-Unis/Europe : les négociations sur une taxe européenne numérique en pause ? Washington demande aux Européens de retarder le projet supposé financer le plan de relance de l’UE, afin de ne pas entraver les négociations OCDE et G20 sur une réforme de la fiscalité mondiale. 

L’ONU veut continuer à porter les masques. Avec la montée du variant Delta, l’agence plaide pour la sécurité. C’est également le cas des Français : selon le sondage Yougov, 63% de la population continuent à porter le masque à extérieur.

Inauguration de la 1ère ambassade d’Israël dans le Golfe. Aux Émirats arabes unis, en présence du ministre des Affaires étrangères Yaïr LAPID, lors d’une visite officielle inédite pour un ministre de l'État hébreu qui marque une normalisation des relations diplomatiques depuis l’année dernière.

Frappes américaines en Irak et en Syrie. Elles visaient des milices pro-iraniennes « impliquées dans des attaques à l’aide de drones contre du personnel et des installations américains en Irak ». 

Anniversaire géant en Chine. Le parti communiste fête ses 100 ans. Des commémorations patriotiques devaient se tenir sous l’œil attentif de XI Jinping au stade national de Pékin. Les célébrations ont mis en lumière plusieurs évènements, de la marche de Mao à la lutte contre le coronavirus en passant par la conquête spatiale. 

Une chaleur d’enfer. Au Canada, la température atteint des pics de chaleur frôlant les 50 degrés. Le « dôme de chaleur » a fait une centaine de morts dans le nord-est de Vancouver.

L’opposition vénézuélienne pourra se présenter aux élections régionales. La Plateforme de l’unité démocratique n’avait pas été autorisée à se présenter aux élections depuis 2015. Le scrutin pour élire maires et gouverneurs aura lieu le 21 novembre. 

Nouveau Premier ministre en Algérie. Après les législatives anticipées du 12 juin, c’est le ministre des Finances Aïmene BENABDERRAHMANE qui prendra le relais d’Abdelaziz DJERAD. 

L’« intouchable » ancien président sud-africain condamné. Jaco ZUMA a écopé de 15 mois de prison pour outrage à la justice.

Le coton du Togo ne séduit plus. Face à une « mauvaise qualité des semences », des « inondations dans le nord du pays », l’or blanc du pays connaît une chute de 43% par rapport à l’année précédente. 

Date officielle de l’élection présidentielle en Somalie. Après un report de scrutin qui avait divisé le pays dans une des pires crises politiques, la population pourra voter le 10 octobre 2021. 

L’ancien chef du Pentagone est décédé. Donald RUMSFELD, âgé de 88 ans, était connu pour avoir été ministre de la Défense auprès des anciens dirigeants américains Gerald FORD et George W. BUSH.

Dépénalisation de la marijuana au Mexique. La Cour suprême a invalidé l’interdiction de la consommation récréative de cannabis, contenue dans la loi sur la santé. Les personnes majeures devront demander une autorisation qui ne pourra pas leur être refusée, pour les activités liées à l’« autoconsommation » récréative. L’importation et la commercialisation demeurent interdites.

Épidémie en Russie. Elle a causé la mort de 669 personnes en 24 heures, le bilan quotidien le plus lourd depuis le début de la pandémie dans le pays. Quelque 151.000 malades sont hospitalisés, alors que le pays dispose de 182.000 lits. 

EUROPE

La Slovénie aux rênes de l’UE. Début de la présidence au 1er juillet, le Premier ministre veut faire de son mandat « le renforcement de la résilience » pour une Europe « stratégiquement autonome ». Pour être mieux préparés en cas de nouvelle crise, il entend construire une « Union européenne de la santé ». 

Adoption de la loi climat au Conseil de l’UE, l’accord dégagé fin avril qui fixe à « au moins 55% » l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. 

Interdiction de l’élevage en cage. La Commission a approuvé l’initiative citoyenne européenne. Elle présentera une proposition visant à encadrer la législation sur le bien-être animal. 

Une PAC « équilibrée » pour le monde agricole. Les 27 ont trouvé un compromis avec un budget financé à 387 milliards d’euros, fustigé par les ONG et les eurodéputés verts. Le ministre de l’Agriculture Julien DENORMANDIE estime que c’est un « bon accord pour l’Europe », avec près de 9 milliards par an à destination du secteur agricole, avec un triple volet : économique, environnemental et social. 

La Pologne condamnée pour violation du droit d’accès à un tribunal par la CEDH. Deux juges avaient été révoqués de leurs fonctions en 2018 par le ministre de la Justice. Celui-ci avait exclut tout recours en raison de la loi portant « confiance dans le pouvoir judiciaire ». Les juges de Strasbourg estiment que cette loi n’apporte « aucune des exigences fondamentales de l’équité procédurale ».

LÖVFEN a officiellement démissionné. Le Premier ministre suédois avait été renversé par l’adoption d’une motion de défiance. Le gouvernement reste en place, mais le président du Parlement a entamé des négociations avec les représentants des partis pour proposer un nouveau Premier ministre.

Projet de loi polémique en Espagne sur « l’autodétermination de genre ». Un projet de loi adopté par le gouvernement de Pedro Sánchez prévoit que toute personne pourrait procéder à la modification de son sexe sur les documents d’état civil, sans justificatif médical. La procédure serait ouverte aux mineurs dès 14 ans s’ils sont accompagnés par leurs parents.  

Trêve de la « guerre des saucisses » ? L’UE et le gouvernement britannique se sont accordés pour reporter de 3 mois la mise en place de certaines mesures post-Brexit avec l’Irlande du Nord, maintenue de fait dans le marché unique et l’union douanière pour les marchandises. Cet accord est « temporaire » et s'accompagne de « fortes conditions ». « Nous ne donnons pas un chèque en blanc » a averti le vice-président de la Commission européenne, Maros Sefcovic.

Les droits des passagers « n’ont pas été garantis » estime la Cour des Comptes européenne. « Durant les premiersmois de la crise, de nombreux passagersn'ont pas été remboursés et beaucoup n'ont pas eu d'autre choix que d'accepterdes bons à valoir », dénonce la Cour dans un rapport spécial, qui déplore qu’aucun des États membres n’ait conditionné l’octroi de ses aides au remboursement des passagers. Elle demande à ce que les organismes nationaux aient « des moyens pour faire appliquer les droits des passagers » et qu’ils fassent régulièrement un rapport à la Commission.

POLITIQUE INTÉRIEURE

Statu quo. Les listes menées par les présidents sortants sont arrivées en tête du second tour des élections régionales et départementales en France métropolitaine. LR et leurs alliés conservent 7 régions et le PS et ses alliés 5. Le RN n’a emporté aucun département ni aucune région, Thierry MARIANI (42,7%) n’ayant pas remporté la région PACA face à Renaud MUSELIER (57,3%). Pas de région décrochée en France métropolitaine par LREM, qui peine toujours à s’implanter localement. 65,7% d’abstention. Voir les résultats et les tendances

Xavier BERTRAND dans la course. Il espère même que « Marine LE PEN finisse 3e » et appelle les autres vainqueurs de droite à « former une belle équipe ». Selon un sondage Harris Interactive pour Challenges, le candidat réélu de la région Hauts-de France serait le mieux placé pour représenter la droite à l’élection présidentielle. Il obtiendrait 17% des voix au 1er tour, contre 11% tant pour Valérie PÉCRESSE que Laurent WAUQUIEZ. Selon un autre sondage Ifop pour le JDD, 42% des Français souhaitent que Xavier BERTRAND soit le candidat de la droite. 

PÉCRESSE réfléchit. La Présidente du conseil régional d’Ile-de-France, largement réélue, va « consulter » et souhaite des universités d’été des présidentiables, pour se mettre d’accord sur une méthode de départage. Elle pense que les régionales ont « fait émerger une très belle équipe de France mais pas d’homme providentiel ». 

WAUQUIEZ n’est pas pressé. Également largement réélu, l’ancien patron des LR refuse toute « course de vitesse où, à peine élu, on passe à autre chose ».

Discussions sur la méthode. Michel BARNIER et Bruno RETAILLEAU regardent dans la même direction mais divergent sur le chemin pour y parvenir. Le premier cherche à s’imposer comme étant le recours de son camp, tandis que le second insiste pour l’organisation d’une primaire. Roger KAROUTCHI, vice-président du Sénat, souhaite que le processus de désignation soit accéléré. Pour l’instant, une réunion du bureau politique des LR est prévue le 6 juillet pour arrêter la méthode de départage, pour une désignation lors d’un congrès la première quinzaine de novembre. 

« Pour nous, c’est Anne ! » Tribune publiée dans la presse quotidienne régionale de 200 élus de gauche appelant à la candidature de la maire de Paris pour la Présidentielle : elle « représentera dignement la France et possède toutes les qualités pour être la prochaine Présidente de la République Française. Nous l’appelons avec enthousiasme, conviction et promesse de soutien déterminé, à être candidate à l’élection présidentielle. »

PIOLLE et JADOT en lice. Les deux candidats écologistes ont déclaré leur candidature à 24h d’intervalle pour la primaire du « pôle écologiste », à laquelle participera également Sandrine ROUSSEAU, ancienne secrétaire nationale adjointe du parti EELV. 

Retour du débat sur le cumul des mandats. Souhaitant explorer toutes les pistes pour lutter contre l’abstention, le président de l’Assemblée nationale Richard FERRAND s’interroge sur les bienfaits de l’interdiction de cumuler les mandats. « N'a-t-on pas fabriqué nous-même notre crise de représentation ? », s’interroge celui qui a été battu dans sa région

L’obligation de vaccination pour les soignants à l’étude. Olivier VÉRAN a annoncé qu’elle pourrait être mise en place si le niveau de vaccination demeurait insuffisant d’ici septembre. 57% des professionnels exerçant en Ehpad avaient reçu au moins une dose de vaccin au 21 juin. 

Maintien des restrictions dans les Landes. Alors que les autres départements lèvent leurs dernières mesures, la préfecture a annoncé la prolongation des restrictions « jusqu’au 6 juillet inclus » à cause de la circulation du variant Delta. 

La classe politique dit non à l’instauration du contrôle continu. La réforme proposée par le ministre de l’Education Jean-Michel BLANQUER déplaît. Le ministère a présenté des évolutions de sa réforme, vers « une logique d’évaluation commune à une logique de contrôle continu plein et entier » dès septembre. Il assure ne pas vouloir instaurer un « baccalauréat local » et promet une « régénération du baccalauréat avec un caractère national ». 

Le Conseil d’État ordonne d’en faire plus pour le Climat. Saisi par la commune de Grande-Synthe, qui se sentant menacée par la montée du niveau de la mer, les Sages ont demandé au Premier ministre de « prendre toutes mesures utiles permettant d’infléchir la courbe des émissions de gaz à effet de serre » en rappelant à la France ses engagements signés dans l’accord de Paris. 

PARLEMENT

Assemblée nationale

Adoption du projet de loi de bioéthique. « Un jour historique » selon le chef de la majorité Christophe CASTANER, un « passage en force » pour l’opposition. A notamment été adopté la controversée mesure de la PMA pour toutes. Lire ce tchat.

Mission d’information pour « identifier les ressorts de l’abstention ». Le président de l’Assemblée a proposé la réunion de plusieurs travaux de groupes de travail pour trouver les « moyens et techniques permettant de faciliter l’expression du vote ». Les jours, horaires d’ouverture des bureaux de vote, vote par internet, correspondance seront étudiés par l’ensemble des groupes politiques.

Sénat

Adoption du projet de loi « Climat et résilience ». Après plus de 2.000 amendements examinés en séance, le texte a été voté en première lecture. Les groupes UC, LR et Indépendants ont voté majoritairement pour. La majorité sénatoriale estime avoir « rehaussé » l’ambition du texte. 

La Commission des Affaires étrangères hausse le ton. Dans une lettre ouverte à la ministre des Armées, le Président Christian CAMBON, appuyé par les co-rapporteurs de la mission d’information sur l’actualisation de la LPM et les rapporteurs budgétaires, rappelle à Florence PARLY « le sens et les objectifs de la démarche du Sénat » : le « dialogue », auquel « vous avez répondu par la polémique ». Un débat de l’article 50-1 avait été organisé au Parlement : le président de la commission a rappelé que puisque le gouvernement avait refusé l’actualisation de la LPM, ce sont les sénateurs qui ont mené « un travail d’enquête ». Voir le rapport.

ÉCONOMIE & DÉFENSE

« Il ne faut pas remettre à demain ce qu’on peut faire aujourd’hui ». Philosophe, le ministre de l’Économie Bruno LE MAIRE se serait montré favorable à ce que l’Exécutif recule l’âge de départ à la retraite à 64 ans. Après l’échec du parti majoritaire aux régionales, l’entourage du président entend « frapper un grand coup » car « si le président est classique, il sera battu ». Pour le secrétaire général de la CFDT, Laurent BERGER, cette mesure est « politiquement totalement dingue et socialement explosif ». Le Premier secrétaire du PS Olivier FAURE et la porte-parole d’EELV Eva SAS la trouvent « injuste ». 

Les Français consomment davantage. L’INSEE a rapporté les derniers chiffres de la consommation des ménages depuis le déconfinement :  hausse de 10,4% par rapport au mois précédent. De quoi ravir les commerçants la période de soldes ayant commencé. 

Les collectivités territoriales épargnées par la crise. Selon la Cour des comptes, les finances des régions, départements et communes ont été moins impactés que la dette de l’Etat ou des organismes de Sécurité sociale. Cependant, elle attire l’attention sur le report des conséquences économiques pour les collectivités les plus fragilisés : « la crise de 2020 ayant été décalée ou prolongée ».

Production de batteries dans les Hauts-de-France. Renault a annoncé un partenariat avec la société chinoise Envision pour installer une grande usine de production de batteries électriques pour voitures à Douai, où Emmanuel MACRON s’est rendu ce lundi. L’entreprise prévoit d’investir « jusqu’à 2 milliards d’euros » et de créer « 2.500 emplois à l’horizon 2030 ».

Méga-commande d’United Airlines. La compagnie aérienne américaine a annoncé l’achat de 270 avions aux constructeurs aéronautiques américain Boeing (200 appareils) et européen Airbus (70). La plus grande commande de l’histoire de l’entreprise, d’un montant total de plus de 25 milliards d’euros. 

Gros chèque des Suisses aux États-Unis. Le Conseil fédéral a passé commande pour 36 avions de combat américains et 5 systèmes Patriot pour un total de 7 milliards de francs. Le Parlement doit voter.  

4. 000 milliards de dollars de perte en PIB mondial. C’est le chiffre estimé de l’effondrement pour les années 2020 et 2021 du tourisme international.

Les troupes allemandes et italiennes ont quitté l’Afghanistan. Les ministres de la Défense ont officialisé le retrait des derniers soldats de la mission « Resolute Support » dans le cadre du départ accéléré des troupes de l’Otan. Pour l’instant, sur les 5 pays partenaires, seule la Turquie se dit prête à rester sur place. 

SANTÉ, SOCIÉTÉ ET NOUVELLES TECHNOLOIES

Stratégie Innovation Santé 2030. Tel est le nom du plan de recherche pour « faire de la France la première nation européenne » investissant dans ce domaine pour 15 milliards d’euros de fonds publics et privés. 

Des parlementaires veulent une justice pour les Ouïghours. 50 députés de différents bords politiques ont signé une proposition de résolution pour attirer l’attention du gouvernement à reconnaître le caractère « génocidaire » des violences commises par la Chine. 

Il faut sauver Mila. Un collectif de personnalités de la culture et du monde politique ont appelé à ce que cessent les invectives contre Mila, dans une pétition signée par près de 9. 000 personnes. 

Des chasseurs scotchés. Le Conseil d’État a établi que la chasse à la glu, qui consiste à capturer des oiseaux avec de la colle, était illégale en France. 

La Cour de justice de la République entend les ministres. Dans le cadre de l’information judiciaire ouverte par les syndicats de magistrats et l’association Anticor sur les potentiels conflits d’intérêts d’Éric DUPOND-MORETTI, c’est au tour du Premier ministre Jean CASTEX d’être auditionné.

« Chaque Etat, chaque ONG et chaque organisation » doivent s’engager pour l’égalité femmes-hommes. La coprésidente du Forum Génération Egalité se dit « très fière » d’avoir mobilisé plusieurs pays pour faire avancer la cause. Plusieurs personnalités dont Angela MERKEL, Kamala HARRIS ou Justin TRUDEAU assistaient à cette rencontre internationale organisée par l’ONU. 

Congé paternité en vigueur. Les nouveaux papas pourront bénéficier d’un congé de 28 jours contre 14 initialement et jusqu’à 32 jours en cas de naissances multiples.

Google pourra vous aider à détecter les problèmes de peau. Mise en place d’une application capable d’identifier 288 maladies grâce à un système de reconnaissance d’image.

L’obésité touche massivement la France. La Ligue contre l’obésité a publié une enquête ObEpi-Roche et s’inquiète des résultats obtenus. Près d’1 Français sur 2 serait atteint de comorbidité, plus marquée chez les femmes (17,4%) que chez les hommes (16,7%). 

CARNET & NOMINATION

Emmanuelle BLATMANN, ambassadrice au Soudan, pourrait être nommée ambassadrice au Nigeria.

Jérôme BONNAFONT pourrait être nommé ambassadeur, représentant permanent de la France auprès de l'Office des Nations unies à Genève et des organisations internationales en Suisse. 

Le contre-amiral Hervé HAMELIN, jusqu'alors adjoint au chef du service des affaires de sécurité internationale à la direction générale des relations internationales et de la stratégie, attaché de défense à Londres. 

Départ de Pierre-Antoine ROGER, collaborateur parlementaire de Robert del PICCHIA, qui rejoint la cellule communication du ministère des Armées. La Rédaction lui souhaite tout le succès qu’il mérite et le remercie sincèrement pour sa contribution précieuse au cours des trois dernières années.