menu
Rassemblement des Français de l'étranger
search
search
publié le 3/15/2021, 6:00:00 PM

STAFE, 2ème volet : soutien aux compatriotes fragilisés par la crise

La commission nationale du STAFE a décidé à l’unanimité de redéployer les crédits non utilisés par le STAFE 2021 (1,1M€) vers le soutien aux associations (OLES) venant en aide à nos compatriotes à l’étranger fragilisés par la crise économique.

Il n'existe pas de montant alloué par poste. Toutefois le nombre de projets retenus pour envoi à l’examen de la Commission consultative du STAFE est limité à 6 par poste. Ce plafond est étendu à 10 projets pour les postes dénombrant plus de 30.000 Français inscrits au Registre à la date limite de retour des dossiers. 

Les CCI peuvent déposer des demandes pour venir en aide aux entrepreneurs (aux individus, non aux personnes morales).

Les demandes doivent être transmises aux postes avant le 30 avril.

publié le 3/15/2021, 11:00:00 AM
file_copy
PDF

Résultats STAFE 2021

Les subventions accordées après la réunion de la commission nationale ont été publiées : suivre ce lien

publié le 1/6/2021, 11:00:00 AM

Renouvellement des aides SOS pour 2021

Le dispositif d’aides d’urgence aux Français de l’étranger a été reconduit. Les personnes ayant déjà bénéficié de l’aide en 2020 et qui souhaitent en bénéficier en 2021 doivent fournir un nouveau dossier de demande complet, avec des justificatifs récents attestant de leur situation financière. Elles doivent ainsi se renseigner sur le site Internet de leur consulat. À noter que les subventions de novembre et décembre non versées pour raisons comptables le seront rétroactivement.

Les conditions pour en bénéficier :

- être de nationalité française et inscrit sur le registre des Français établis hors de France. Attention, pour la prise en compte des enfants dans le calcul du montant de l’aide versée, leur naissance doit avoir été déclarée aux autorités françaises ;

- démontrer une perte conséquente de revenus en lien direct avec la crise du Covid-19 ;

- être dans une situation de précarité.

publié le 11/16/2020, 11:00:00 AM

Secours occasionnel de solidarité (SOS) - Comment ça marche ?

Le dispositif 
Ce dispositif de soutien aux Français de l’étranger a été présenté an avril 2020 par Jean-Baptiste LEMOYNE, secrétaire d’État notamment chargé des Français de l’étranger, et Gérald DARMANIN, alors ministre de l’Action et des Comptes publics. Une enveloppe de 50 millions d’euros a été mobilisée pour venir en aide à nos compatriotes les plus démunis et ne bénéficiant pas d’aides de leur pays de résidence. Cet outil a d’abord fait l’objet de critiques : très peu d’aides ont été accordées dans les premiers mois, la faute à une faible publicité et à des critères d’éligibilité très restrictifs. C’est pourquoi M. LEMOYNE a présenté certains assouplissements en septembre 2020. 

Il a notamment annoncé que les bénéficiaires pourraient toucher ce secours occasionnel jusqu’à 4 fois (contre une seule fois durant les premiers mois), à un rythme mensuel, y compris lorsqu’ils ont déjà perçu ou sont éligibles à des aides locales. Ce dispositif a été reconduit jusqu’à juin 2021, et les demandeurs peuvent désormais recevoir jusqu’à 6 versements. Les personnes ayant déjà bénéficié de l’aide en 2020 et qui souhaitent en bénéficier en 2021 doivent fournir un nouveau dossier de demande complet, avec des justificatifs récents attestant de leur situation financière. À noter que les subventions de novembre et décembre non versées pour raisons comptables le seront rétroactivement.

Critères 

Pour percevoir le SOS, les Français de l’étranger doivent : 

  • être inscrits au registre mondial des Français établis hors de France
  • attester de la perte ou diminution conséquente de revenus du fait de la situation économique liée au Covid-19.
  • être dans une situation de précarité

Pièces à fournir 

La liste des pièces à fournir varie selon les postes diplomatiques. Le Quai rappelle en effet que chaque demande « est à adresser aux services consulaires de votre circonscription ». Toutefois, certaines pièces à fournir sont communes, comme par exemple le formulaire de demande d’aide (à télécharger sur les sites des consulats),  les justificatifs de dépenses de logement, les numéros d’inscription au registre des membre de la familles, un RIB, ou encore les avis d’imposition de 2019 et 2020. 

Pour un renouvellement :

Là encore les pièces varient selon les postes. Le Consulat général de France à Buenos Aires exige par exemple : 

  • une lettre explicative de la demande de renouvellement d’aide financière
  • un document mis à jour (bulletin de salaire, lettre de licenciement…) ou au minimum les relevés de compte bancaire du mois précédent la demande du renouvellement.

Les demandes de renouvellement doivent être déposées au rythme d’une par mois à compter du mois de janvier. 

A qui les transmettre ? 

Il faut se rapprocher du poste diplomatique du pays de résidence. Une adresse électronique est généralement indiquée sur le site internet. Exemple en Argentine : service-social.buenos-aires-cslt@diplomatie.gouv.fr
Ces postes sont ensuite chargés du traitement des dossiers. Le Quai leur demande de « faire preuve de bienveillance et de souplesse dans l’examen des dossiers de demande et continuer à être attentifs à la diversité des situations individuelles auxquelles ils sont confrontés ». 

1